L'atelier d'Armelle Alleton

Le Rhipsalis

Le Rhipsalis est une plante subtropicale, originaire des forêts vierges d’Amérique centrale, d’Amérique du Sud et d’Afrique.
Appartenant à la famille des cactus, il ne comporte pas ou peu d’épines contrairement à la plupart des cactées. 

Le Rhipsalis est une plante décorative étonnante, sa morphologie est très variable selon les espèces. Certaines poussent debout ou grimpent, d’autres pendent. Les tiges sont très ramifiées, souvent recouvertes de poils soyeux ou laineux. Leurs formes sont minces ou épaisses, aplaties, cylindriques ou côtelées, entrelacées ou en ruban. 
Leurs teintes vont du vert vif, vert pâle, vert sombre au violet et rouge quand il est exposé au soleil.
 
Floraison:
Les fleurs sont de petite taille, très souvent blanches ou crème, voire verdâtres. 
Insignifiantes, mais parfois délicieusement parfumées, elles laissent la place à de jolies baies sphériques blanches rappelant celles du gui, c’est d’ailleurs pourquoi les anglophones les nomment « Mistletoe cactus » ce qui signifie « Cactus gui » en français. 
Il est à noter que les fleurs apparaissent en général en hiver. La floraison et une bonne fructification sont favorisées par une pause hivernale à température plus fraîche sans descendre sous 0 °C, cette plante ne résistant pas au gel.

Il n’y a aucun risque à se lancer dans sa culture, robuste et facile d’entretien, le Rhipsalis apportera sa touche jungle urbaine à votre intérieur.

 
Entretien:
Pour prendre soin de ce cactus non piquant, l’idéal est de le placer dans un endroit éclairé. Mais le Rhipsalis n’est pas très difficile à vivre, il s’épanouira également dans une pièce plus sombre.

La température idéale pour le conserver est entre 18°C et 20°C. 
Les Rhipsalis sont idéalement cultivés en serre froide, mais une pièce non chauffée de la maison, comportant un coin lumineux (fenêtre ou vélux) peut très bien faire l’affaire. 
 
On le baigne d’une fois par semaine à toutes les deux semaines, en laissant la motte légèrement se déshydrater entre deux arrosages. Pour les variétés retombantes, vous pouvez également vaporiser un peu d’eau sur sa chevelure, mais n’oubliez pas que cela ne remplace pas l’arrosage! 
Si vous vous absentez, sachez que le Rhipsalis peut supporter 3 semaines s’en être arrosé, après avoir été baigné. 
En revanche, il ne vous pardonnera pas l’eau stagnante dans le fond du pot! 
Pour remédier à cela, mettez au fond du pot un lit de graviers ou de billes d’argile. 
Ajoutez une fois par mois un peu de d’engrais.
 
Retrouvez également nos Rhipsalis en vente sur le site ici.