L'atelier d'Armelle Alleton

Le calathea

Le CALATHEA

La famille des calathea regroupe plusieurs espèces, elles diffèrent par la couleur, la forme, plus ou moins arrondit ou allongée.
Certaines feuilles ont des motifs particuliers, certaines ressemblent à de vraies œuvre d’art peinte à la main. Pour un côté déco il n’y a pas mieux dans un intérieur, il y en a vraiment pour tout les goûts ! Elle est surnommé « plante paon » en raison de la forme souvent oblongue de ses feuilles qui sont ornées d’un motif de plume très contrasté. De plus, elles se resserrent le soir pour se rouvrir harmonieusement chaque matin.

Le calathea demande de la patience (sa croissance est assez lente) et des conditions de culture particulières dues à ses origines.
Si l’on veille à lui donner de l’humidité, de la chaleur et à lui éviter courants d’air et écarts de température, on peut le conserver de nombreuses années.

Entretien:
 Le calathéa est une plante de pénombre. Il se plaira quand une pièce peu lumineuse (attention peu lumineuse ne veut pas dire sans lumière DU TOUT, car aucune plante ne peut survivre sans luminosité). Une fenêtre orientée plein nord convient bien.
L’arrosage du calathea est différent suivant les saisons. Durant l’été il faudra faire en sorte que son substrat reste humide.
Arrosez la plante tous les 2-3 jours.
Au contraire, en hiver arrosez une fois toutes les 2 semaines légèrement et laissez sécher le substrat entre chaque arrosage.
Pour nettoyer les feuilles qui ont tendance retenir la poussière, vous pouvez utiliser une éponge humide. Attention, il faut utiliser de l’eau non calcaire, sinon cela va ajouter des tâches inesthétiques aux feuilles ainsi qu’un dépôt de calcaire peut être nocif pour la plante.
Certaines feuilles peuvent changer de couleur, puis devenir sèches. N’hésitez pas à les retirer pour que l’énergie de la plante soit focalisée sur les nouvelles en bonne santé.
Le calathea est une plante originaire de région tropicale d’Amérique du Sud (principalement du Brésil) il faut donc éviter de la laisser dehors car elle ne supporte pas le froid !
Pour le garder en bonne santé et favoriser sa croissance, il est préférable de lui apporter de l’engrais. Entre avril et septembre, il faudra lui donner de l’engrais liquide  tous les 15 jours.

Parasites et maladies:
Méfiez-vous toutefois des cochenilles qui rendent les feuilles poisseuses et des araignées rouges qui peuvent tisser des toiles sur la face inférieure des feuilles. Celles-ci deviennent jaunes. Pour y remédier, il faut accentuer l’humidité de l’air et vaporiser un acaricide, si les dégâts sont trop importants.
Si votre air n’est pas assez humide, votre calathea pourra connaître un dessèchement, un brunissement ou un enroulement de ses feuilles. Humidifiez l’air, placez la plante sur un lit de galets ou de billes d’argile humides et bassinez son feuillage.

 
Retrouvez également nos Calathéa en vente sur le site ici.